La « saison de la Création » à Toulouse

La « saison de la Création » est un temps de prière et d’action pour la sauvegarde de la terre qui s’étend du 1er septembre au 4 octobre. Cette saison commence avec la journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création que l’église orthodoxe a pris l’initiative d’instaurer en 1989 au 1e septembre. L’église catholique a rejoint cette initiative en 2015. La saison se termine par la fête de saint François d’Assise le 4 octobre.

 

 

 

Chaque année, des dizaines de milliers de chrétiens du monde entier s'unissent durant la « saison de la Création » et s’engagent dans la prière et l’action pour la sauvegarde de leur maison commune. Ils sont encouragés par le patriarche Bartholomée, le pape François, l’archevêque de Canterbury et bien d’autres à s’engager dans cette démarche[1].

 

 

 

A Toulouse, plusieurs initiatives seront prises cette année dans le cadre de cette saison. Le diocèse catholique a organisé une journée pour la sauvegarde de la Création le dimanche 1er septembre au séminaire Saint-Cyprien[2].

 

 

Tous les chrétiens sont invités à se retrouver pour une veillée de prière le vendredi 4 octobre de 20h30 à 22h à la paroisse du saint Esprit, 2 rue de Saintonge (Métro Mermoz)[3].



[1] Des précisions sont données sur le site : http://seasonofcreation.org

 

[3] Pour toute question, écrire à : psallitedeo31@gmail.com  information sur le site http://psallitedeo.org

 

 

En rapport avec la saison de la création 2019 :

1 septembre 2019. Encyclique du patriarche Bartholomée pour le début du nouvel an ecclésiastique 2019 et la journée de prière pour la sauvegarde de la Création :

 

"Dans la vie de l’Église, le souci pour l’environnement naturel n’est pas une activité supplémentaire, mais une manifestation essentielle de celle-ci. Dépourvu de caractère séculier, il est purement ecclésial ; c’est un « service liturgique ». Toutes les initiatives et actions de l’Église sont de l’« écologie appliquée ». Dans cet esprit, l’écologie théologique ne consiste pas uniquement à développer une sensibilité écologique ni à résoudre les problèmes environnementaux sur la base des principes de l’anthropologie et cosmologie chrétienne. Elle s’étend aussi au renouveau en Christ de la création tout entière, telle que celle-ci est réalisée et vécue dans la divine Eucharistie, en tant qu’image et avant-goût de l’accomplissement eschatologique de la divine Économie dans la plénitude et lumière doxologique du Règne de Dieu.

 

Vénérables frères et enfants bien-aimés dans le Seigneur,


Le problème écologique révèle que notre monde constitue une unité, que nos problèmes sont universels et communs à tous. Pour faire face aux dangers, il faut, de toute part, se mobiliser, converger, faire route et agir ensemble.

2 septembre 2019. Vatican News : "Journée de la Création : redécouvrons qui nous sommes"

"«nous avons oublié qui nous sommes : des créatures à l’image de Dieu». «Nous avons été pensés et voulus au centre d’un réseau de la vie constitué de millions d’espèces amoureusement rassemblées pour nous».

C’est pourquoi nous devons repenser nos modes de vie et nos choix quotidiens qui «sont souvent inconsidérés et nuisibles». «Nous sommes trop nombreux à nous comporter en maîtres de la création» regrette le Saint-Père. "



Nous contacter par le formulaire de contact ou par mail. Notre courrier est régulièrement vérifié, plusieurs fois par jour.

Αξιος, aider à l’organisation de nos activités

Prendre des responsabilités et nous aider dans l'organisation des activités que nous proposons : nous écrire.