Notre projet à Fonsorbes

Défense de ne pas agir
Défense de ne pas agir

Ce qui nous semble important :

  • Nous nous ne cherchons pas "de grandes choses" dans la prière, mais simplement la paix du coeur et la joie d'être ensemble.
  • Nous ne cherchons pas la performance dans le chant mais simplement l'intuition et la joie profonde, qui perdure après la prière, que nous avons été "accordés par l'Esprit".

Si tu ne sais pas chanter et même si tu as peur de chanter, tu n'y es pas obligé : nous ne sommes pas une chorale mais des amis. Peut-être, que confiant de ne pas être jugé, te lanceras tu.

 

Si tu veux chanter les "soli", tu es bienvenu et nous te fournirons les partitions. Si tu veux accompagner avec un instrument, nous te fournirons aussi les partitions (et nous pouvons aussi amener lumignons, pupitres, éclairage, sono, et un clavier là où tu voudrais organiser une veillée).

 

Les textes de réflexion (parfois sur un thème très proche, parfois complémentaires ou en "résonance" des autres lectures), sont des écrits des frères de Taizé mais pas seulement  : par exemple l'extrait d'un article tiré du journal "Réforme" ou de livres ou articles d'auteurs protestants (comme Dietrich Bonhoeffer), parfois un texte copte du Père Matta El Maskine ou de différente églises orthodoxes.

 

Peut-être, et surtout si tu es parmi les plus jeunes ou les plus âgés, est-ce le moment de t'exprimer, de demander ou de faire valoir et de partager ou de confronter - fraternellement - ton point de vue, tes besoins, tes questions au sein - ou en marge ? - de l'Eglise (ou de ton église) et dans le monde de notre temps ? Peut-être est-il aussi possible de convaincre ton groupe d'aumônerie ou post-caté de venir organiser chez nous une veillée (et d'y participer ...).

 

Et si tu as un projet, dans l'esprit de la proposition de la communauté de Taizé de développer de nouvelles formes de solidarités, contactes-nous et nous t'aiderons dans la mesure de nos moyens.

 

De notre côté nous souhaiterions pouvoir organiser de temps en temps, quelques rencontres et d'autres activités (sorties) avec un ami handicapé, jeune adulte, Mathieu, qui s'ennuie à Muret dans son foyer et ne trouve pas de groupe de jeunes à rejoindre mais qui a beaucoup apprécié les rencontres européennes de Berlin fin 2011 et de Rome en 2012 ainsi qu'une semaine à Taizé en août 2012.

 

Fonsorbes, désensabler la source, pour, mais surtout avec les lycéens


Les frères de Taizé suggèrent aux jeunes d’organiser une prière et d’inviter le reste de la communauté locale. 

 

Les jeunes peuvent prendre l’initiative des veillées à Fonsorbes, un vendredi par mois, tout en laissant les veillées ouvertes à tous. Ils creuseront un puit nouveau.


Nous serions heureux que les lycéens en particulier soient régulièrement invités à participer aux veillées par leurs responsables d’aumônerie. Ces jeunes pourraient sans doute animer les temps de partage avec leurs prises de parole, leurs questions.

 

Ils peuvent aussi s’emparer de plusieurs des possibilités suivantes ou en imaginer d’autres :

  • Contribuer à la préparation des prières (choisir des textes, des chants, sélectionner des thèmes ou questions pour la discussion, tester des recettes de gâteaux).
  • Animer les veillées (décorer, accueillir, jouer et chanter, distribuer le thé).
  • Assurer la communication vers les groupes d’aumônerie et vers la communauté (intervenir et tracter à la porte des églises, inviter par mail et par facebook).


PsalliteDeo met à leur disposition des moyens pour l’animation musicale et la communication et leur propose aussi s’ils le souhaitent de :

  • Participer à nos sorties.
  • Contribuer à des temps forts en relation avec les autres églises chrétiennes représentées au comité interconfessionnel de Toulouse.