La veillée pascale à Saint Nicolas le Thaumaturge

 

A l’église orthodoxe Saint Nicolas le Thaumaturge à Toulouse, les matines ont été très festives, avec un déroulement cyclique qui est repris de nombreuses fois : le prêtre annonce la résurrection à pleine voix, réponse des fidèles, reprise par la chorale, prière, encens … Les fidèles, toujours debout, tenaient un ou plusieurs cierges fins. Il y a eu aussi la procession à l’extérieur avec les cierges, la Croix et des bannières portant l’icône de la résurrection et l’icône de Saint Nicolas. La procession a fait plusieurs fois le tour de l’église et s’est terminée par la proclamation de l’évangile. Il y avait une grande joie parmi les fidèles, et le prêtre était rayonnant. Les petits enfants qui participaient à la fête à leur manière ajoutaient encore à cette atmosphère joyeuse.

 

La liturgie de Pâques a suivi les matines. Ensuite, le prêtre est arrivé avec la coupe et la communion a commencé, à la cuillère comme habituellement. Après avoir communié, les gens prenaient du pain béni.

 

Le célébration s'est terminée avec l'adoration de la Croix. J'y suis allée. Le prêtre disait à chacun "Le Christ est ressuscité" en présentant la Croix que l’on baisait et il nous donnait du pain béni.

 

Puis il a remercié la chorale et tout le monde. Les gens étaient restés debout dans l’église pendant plus de 3 heures.

 

Ensuite il devait bénir des victuailles : les laitages étaient bénis dans l'église et les viandes en bas. Le repas en commun devait suivre. Il y avait encore pas mal d'enfants (qui ne dormaient pas). Les gens avaient des paniers qui avaient l'air rempli de bonnes choses.

Je ne suis pas restée à cause de l'heure un peu trop tardive.

 

J'aime beaucoup les chants. On en a reconnu plusieurs dont un que l'on chante à Taizé : Christos voskrese.

 

Il a eu aussi Christos Anesti, c'était très beau. J'avais très envie de rejoindre la chorale. Les gens dans l'assemblée finissaient par chanter un peu avec la chorale.

 

Bref, j'ai eu l'air de : "Le Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort et à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie" dans la tête toute la nuit, ce qui n'est pas très étonnant vu le nombre de fois où il a été entonné.

 

Du coup je me demande si je n'aurais pas mieux fait de rester à Saint Nicolas pour faire la fête !