Strasbourg 2013 : témoignages

Du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014 ont eu lieu les rencontres européennes de jeunes à Strasbourg. 133 pèlerins ont voyagés avec PsalliteDeo (2 bus, des départs en avions : des groupes d’Agen, Bordeaux, Dax, Montpellier, Pau, Toulouse dont un groupe de l’Arche). Une amie handicapée n’a cependant pas pu partir, faute d’un accompagnement suffisant.

 

Nous encourageons tous les jeunes à nous rejoindre, même pour une action ponctuelle, pour aider à l’organisation du pèlerinage (logistique, communication, inscriptions, veillées de prière) et surtout pour notre projet « Taizé sans frontière » pour un pèlerinage en petites équipes : jeunes valides - jeune handicapé(e). Nous pouvons assurer l’information nécessaire des accompagnants, organiser les rencontres entre partenaires de chaque équipe, évaluer les solutions les plus réalistes. Nous devons identifier très tôt (pendant l’été) les possibilités d’accompagnement, de voyage et de logement. Nous apprendrons par le partage de nos connaissances et par des formations adaptées.

 

Voilà quelques témoignages.

 

Boris : « Une rencontre marquée par un accueil très chaleureux des familles alsaciennes nous ayant reçus. Ce n'est pas toujours l'ambiance calme et sereine de Taizé, on bouge plus, il y aussi plus de monde, mais d'autres possibilités sont données, des workshops très intéressants, la ville a découvrir, et les prières qui restent, permettant de prendre des temps de pause et de ressourcement spirituel. »

 

Josselin : « Un petit témoignage : "Le moment culminant dans ces jours de rencontres européennes a été pour moi la veillée de prière le 31. L’accueil reçu dans la paroisse, les échanges, les rencontres, les temps de prière, mais aussi les intentions qui m'étaient confiées, tout m'a en quelque sorte préparé à ce temps de prière pour la paix, ce temps de grande communion avec tous ceux qui priaient dans leur paroisse. Dieu nous a béni en ces jours où nous avons essayé de suivre le Christ, comme nous l'a si souvent dit frère Aloïs." »

 

Claire : « Depuis 2005, je parcours l’Europe au grès des rencontres européennes. Cette année, j’étais donc à Strasbourg et c’était encore une expérience forte. Oui j’ai beaucoup de rencontres européennes à mon actif et pourtant l’organisation de ces pèlerinages n’est pas simple car j’ai un handicap moteur : quand je voyage, je prends mon fauteuil manuel et je suis donc dépendante des uns et des autres pour me déplacer. Cette année, Clara m’a accompagnée. Nous avons vraiment vécu de belles rencontres ensemble. Voici quelques bribes de nos 5 jours :

 

• La famille était aux petits soins. Elle nous donnait des encas pour la journée. Elle nous attendait le soir pour partager un moment et ainsi nous avons gouté au vin chaud ! Les moments d’échanges avec eux ont été nombreux et très forts. • Les prières du soir étaient l’occasion de se retrouver devant le Seigneur. Cette expérience d’être si nombreux, si divers (de par notre nationalité et notre foi), a été forte et m’a revivifiée pour les nouveaux défis de 2014.

• Nous avons eu la chance d’avoir beau temps et nous nous avons donc pu profiter de Strasbourg : les marchés de Noël, la cathédrale, le quartier de la Petite France. Quelle joie de découvrir cette ville durant les périodes de Noël avec ses illuminations, ses maisons décorées pour l’occasion, et le gui vendu sur la place publique !

• Ces jours ont été aussi très riches en rencontres humaines : d’année en année, je revois des connaissances mais toujours je découvre de nouveaux visages. De ces rencontres, je retiens la fraternité des uns et des autres ainsi que la joie d’être là.

 

Les rencontres européennes ne se racontent pas mais se vivent. Merci à tous ceux qui m’ont permis de partir. »

 

Elsa : « Pour moi le moment le plus important fut le "Notre Père". Je m’explique : L'Eglise dans laquelle les paroissiens de notre village nous accueillaient était mixte c'est-à-dire catholique et protestante. Nous étions avec des jeunes Hongrois, Polonais, Ukrainiens et des Français. Lors de la messe ou de certaines prières nous récitions le "Notre Père". J'avais souvent a mes coté une protestante qui ne disait pas les mêmes mot que moi et quand je fermais les yeux j'entendais les 4 langues se mélanger. Comment ne pas ressentir le sentiment d'unité ? de solidarité ? Une telle simplicité et beauté ressortait dans ce geste.

 

Plus tard j'ai prié et remercier ce moment de grand bonheur et j'ai compris un morceau de la magie de Taizé, un morceau de ce que frère Roger a voulu créer. Judith : « Bien que je ne sois jamais allée à Taizé plus d'une journée, j'avais envie de passer un nouvel an original, hors du commun, et surtout de prendre mon temps. Les journées passées à Strasbourg ont entièrement répondu à mes attentes. Nos journées étaient rythmées par des temps de prière qui m'ont permis de faire le point sur l'année écoulée et de débuter 2014 de la meilleure façon qui soit. Les conférences auxquelles j'ai assisté étaient toutes passionnantes et porteuses d'espérance, en particulier celle qui s'est déroulée au sein de la Mosquée de Strasbourg sur le dialogue inter-religieux.

 

Enfin, nous avons eu le cadeau d'être superbement accueillis dans les paroisses! Nous avons pu partager la vie des paroissiens pendant quelques jours, participer à la messe, entendre des témoignages, et fêter le passage à la nouvelle année ensemble. Sans oublier les rencontres et les moments de partage vécus avec de nombreux jeunes venus des quatre coins de l'Europe! »